Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORCE ET RELATIONS HUMAINES -IV°- : LA DÉPRESSION A SOUVENT UNE CAUSE EXTERIEURE

DIVORCE ET RELATIONS HUMAINES -IV°- : LA DÉPRESSION A SOUVENT UNE CAUSE EXTERIEURE

Le 26 septembre 2013
1° ORIGINES DE LA DEPRESSION :
L'INTUITION.
OUTRE DES ORIGINES NOTAMMENT QUI PEUVENT ETRE EN RAPPORT AVEC UNE HISTOIRE PERSONNELLE NON ELUCIDEE, LA DEPRESSION EST SOUVENT DANS UNE RELATION DE COUPLE LA CONSEQUENCE DE DISSIMULATIONS DU MARI OU DE L'EPOUSE.
LA PLUPART DU TEMPS C'EST L'EPOUSE QUI TOMBE EN DEPRESSION, CAR SOUVENT L'EPOUSE A DAVANTAGE D'INTUITION QUE LES HOMMES.
L'INTUITION FEMININE EST UNE REALITE,COMME L'INSTINCT L'EST SOUVENT POUR LES HOMMES.
LA QUESTION DE CETTE DISTINCTION ETANT SOIT CULTURELLE SOIT NATURELLE SELON CE QUE CHACUN L'ESTIME.
IL EST UN FAIT QUE LA FEMME A SON INTUITION DAVANTAGE EN EVEIL DANS LA VIE EN GENERAL ET DANS LA VIE DU COUPLE EN PARTICULIERS, PRECISEMENT LORSQU'ELLE A SOUCI DES INTERETS DES MEMBRES DE LA FAMILLE, DAVANTAGE QUE LES MEMBRES EUX-MEMES, QUI COMPOSENT LA FAMILLE, ENFANTS ET EPOUX.
LA NON-EXPRESSION DU RESSENTI
L'INTUITION PERMET AVEC UNE JUSTESSE QUASI-ABSOLUE, D'IDENTIFIER L'ORIGINE D'UN MAL-ETRE. QU'IL S'AGISSE D'HOMME OU DE FEMME, EN SOIT L'INTUITION EST UNE APTITUDE ET NON UNE ATTITUDE.
ELLE FAIT MONTRE D'UNE QUALITE REMARQUABLE DE LA PERSONNE QUI RESSENT LE DANGER.
LA QUESTION DE L'ATTITUDE A ADOPTER ENSUITE FACE AU DANGER RESSENTI, EST PRIMORDIALE.
DANS SA RELATION A L'AUTRE, LE DANGER ETANT LA PERTE DE CONFIANCE, CIMENT DE L'EDIFICE MARITAL.
ENCORE FAUT-IL QUE CE RESSENTI SOIT EXPRIME.
EN EFFET, IL NE S'AGIT PAS DE GARDER EN SOI UNE INTERROGATION QUI DEVIENDRAIT SINON TRES VITE, UN ABCES DOULOUREUX, UNE SOUFFRANCE TROUBLE QUI, DE NE PAS ETRE DITE, VA ALLER GRANDISSANT JUSQU'A LA DEPRESSION.
LA DEPRESSION PEUT ETRE ALORS ANALYSEE COMME LE PUITS SANS FOND DANS LEQUEL, NON SEULEMENT LA PERSONNE ELLE-MEME SE PERD, MAIS EGALEMENT DANS LEQUEL, LA PERSONNE VA PERDRE LA CONSCIENCE DE L'ORIGINE DE SON ETAT.
LA RAISON DE SON ETAT SE PERD AVEC SA PROPRE RAISON.
LA CAUSE DE L'ETAT DEPRESSIF, L'ORIGINE RESSENTIE DU MAL VA SE PREDRE JUSQU'A PROVOQUER CHEZ LA VICTIME LE SENTIMENT DE SA PROPRE CULPABILITE.
ELLE VA SE CROIRE RESPONSABLE. 
NON EXPRIME, LE RESSENTI, CONSEQUENCE D'UNE DISSIMULATION, DEVIENT UN ABIME DANS LEQUEL VA S'ENFONCER LA PERSONNE.
IL FAUT ALORS PARLER DE VICTIME D'UNE DEPRESSION CAR LA PERSONNE N'EST JAMAIS RESPONSABLE DE CETTE PATHOLOGIE PROVOQUEE PAR UN FAIT TOUJOURS EXTERIEUR A ELLE.
L'AUTRE N'EST PAS POUR AUTANT RESPONSABLE. IL FAUT LE DIRE.
MAIS LORSQU'IL L'EST, C'EST PARCE QU'IL N'EST PAS DANS LA VERITE, OR LA RELATION DE COUPLE IMPOSE TOUJOURS D'ETRE DANS LA VERITE.
 
2°FACTEURS AGGRAVANTS ET SOLUTIONS:

LE DENI DE LA REALITE.
LE DENI DE LA REALITE D'UN ADULTERE PAR EXEMPLE ACCROIT L'ETAT DE SOUFFRANCE PSYCHOLOGIQUE DE LA PERSONNE INTUITIVE.
L'AUTEUR NIE LE FAIT COUPABLE. IL VA SE CONSTRUIRE DANS ET PAR LE MENSONGE UNE PERSONNALITE DIFFERENTE DE CE QU'IL ETAI.
LE MENSONGE VA L'HABITER ET TRANSFORMER SES HABITUDES TOUJOURS, SON VESTIAIRE SOUVENT CAR IL EST AUTRE. IL N'EST PLUS UN AVEC SON (OU SA) CONJOINT(E). IL EST UN AUTRE LUI-MEME EN QUELQUE SORTE? AU POINT QUE LE MENSONGE N'EST PLUS POUR LUI UN MENSONGE MAIS UNE AUTRE REALITE. 
C'est une autre vie, differente. Communément il est fait réference à une vie parallèle, en ce sens que le mensonge crée une autre dimension, fait vivre dans un autre espace.
Où est alors la realite pour le menteur? Dans sa vie ancienne qu'il pense morte, quasiment ou dans sa nouvelle vie?
QUE VAUT ALORS LA REPONSE A LA QUESTION DE VERITE QUI LUI EST POSEE?
POUR LUI C'EST SE DEMANDER OU EST LA VERITE?

PIRE IL Y A SOUVENT DE LA PART DE L'AUTEUR DE LA TROMPERIE, TROMPERIE QUI PEUT ETRE DE TOUTE SORTE -SONT SOUVENT CITES LES ACTIVITES SPORTIVES (GOLF, TENNIS,FOOT...), LES AMIS, L'ARGENT, LORSQUE SON RAPPORT A L'ARGENT  EST FAUSSE (AVARICEN ETDOMINATION), LE TRAVAIL DANS CE QU'IL DEVIENT ABSORBANT, TROP PASSIONNANT-, UNE TENTATIVE DE FAIRE PORTER SA PROPRE FAUTE SUR L'AUTRE...TENTATIVE QUI HELAS SOUVENT ABOUTIE !
LE COMBLE DU MENSONGE, C'EST QUE LE RESPONSABLE FAUTIF PEUT ALLER JUSQU'A SE CONVAINCRE DE LA RESPONSABILITE DE L'AUTRE DANS LES TROUBLES DU COUPLE.
SI CETTE ATTITUDE EST LA PREUVE D'UNE EVIDENTE ILMMATURITE, LES CONSEQUENCES D'UNE TELLE ATTITUDE DE DISSIMULTAION VOIRE DE DENATURATION DE LA REALITE SONT SOUVENT CATASTROPHIQUES POUR LE COUPLE ET POUR L'AUTRE.
LA REPONSE
COMMENT REAGIR ? 
QUELLES ETAPES SUCCESSIVES DOIVENT ETRE MISES EN PLACE ?
COMMENT S'EN SORTIR ?
SOUVENT LA PERMISSIVITE CONDUIT A UNE RELATION FAUSSEE AVEC L'AUTRE.
SOUS PRETEXTE DE FAIRE PLAISIR, DE NE PAS CONTRARIER, DE SUPPORTER CE QUI PEUT APPARAITRE A PRIME ABORD COMME SANS CONSEQUENCE
C'EST LA POURTANT SOUVENT LA SOURCE DU MAL.
C'EST SOUVENT PAR LA SUITE D'UN LAISSER-ALLER, D'UN LAISSER-FAIRE, D'UN LAISSER-FILER SOUVENT LEGITIMé PAR LE SOUCI DE PRESERVER UNE CERTAINE FORME D'EQUILIBRE, POUR NE PAS DIRE DE BANCALITE
BANCALITE. C'EST BIEN DE CELA QU'IL S'AGIT EN REALITE.
TOUT COUPLE RISQUE DE FONCTIONNER DANS UNE DIAGONALE QUI N'EST NI VERTICALITE NI HORIZONTALITE. CHACUN VIENT AVEC CE QU'IL EST ET FAIT AU MIEUX LORSQUE LA BONNE FOI ET LA BONNE VOLONTE Y SONT.
A FORCE D'ACCEPTATION, IL N'EST PLUS POSSIBLE ENSUITE DE MODIFIER LES RAPPORTS DANS LE COUPLE.
CELUI OU CELLE A QUI TOUT EST PERMIS NE COMPREND PAS LE DESIR DE CHANGEMENT SUGGERE PAR L'AUTRE...A SUPPOSER QUE LA CONSCIENCE DE CE DESORDRE, DES EXAGERATIONS DE L'AUTRE LUI VIENNE A  L'ESPRIT. CE QUI EST SOUVENT TARDIF VOIRE IMPOSSIBLE.
EN EFFET IL FAUT COMPRENDRE QUE LE COUPLE SE CONSTITUE PAR RECONSTITUTION D'UN ETAT PREEXISTANT.
SELON UN MODELE INSCRIT D'UNE FACON POUR CERTAINS QUASI-GENETIQUE. POUR D'AUTRES COMME PAR UNE INTELLIGENCE CELLULAIRE, C'EST A DIRE INVISIBLE, MICROSCOPIQUE VOIRE PLUS ENCORE, QUI TRANSCENDE D'UNE CERTAINE MANIERE, L'INTELLIGENCE CEREBRALE DE L'INDIVIDU, EN QUELQUE SORTE  AU DELA DE LA CONSCIENCE EVEILLEE.
UNE TRACTION INEXORABLE QUI VEUT QUE LES ETRES SE RENCONTRENT ET QUI PERMET LA CONNEXION DE L'UN AVEC L'AUTRE, EN QUELQUE SORTE COMME UNE CERAMIQUE CASSEE QU'IL SE RECONSTITUERAIT.
SI L'IMAGE EST EXCESSIVE ELLE DIT BIEN DANS QUELLE DIFFICULTE SONT LES VICTIMES DANS UNE RELATION TRONQUEE, IMPOSSIBLES DE S'EMPECHER D'ETRE CE QU'ELLES SONT ET DE FAIRE CE QU'ELLES FONT.
ONT-ELLLES TORT POUR AUTANT?
N'EST-CE PAS QUE CHACUN SE DOIT D'ETRE RECIPROQUEMENT AU SERVICE, A L'ECOUTE DE L'AUTRE ET DANS SES BESOINS ET DANS SES PLAISIRS, SANS POUR AUTANT JAMAIS NUIRE A LA DIGNITE DE L'AUTRE?
AUSSI SELON L'IMPORTANCE DE L'ENGRENAGE DANS LEQUEL SE TROUVE CELUI OU CELLE QUI SE SENS ABUSE(E), IL FAUDRA ACCEPTER DE CONSACRER DU TEMPS DONC DE LA PATIENCE POUR ESSAYER DE RECONSTRUIRE LA RELATION DE COUPLE.
OR REMONTER SOI-MEME A SA PROPRE SURFACE POUR ENSUITE REVENIR A UNE RELATION VRAIE EST TOUJOURS EXTREMEMENT DIFFICILE VOIRE IMPOSSIBLE SANS UN DESIR COMMUN ET VRAI DE RECONSTRUCTION DU DIALOGUE ET DONC DE L'ECOUTE. 
SE POSE ALORS LE SENS PLUS PROFOND DE CE QUE CHACUN ENTEND DE SON MARIAGE, DE SA RELATION AVEC L'AUTRE.
LA NOTION DE SERVICE EST-ELLE TOUJOURS BIEN COMPRISE, QUI FAIT QUE L'UN(E) EST DEVOUE(E) SANS POUR AUTANT ETRE DANS LA SOUMISSION ET L'AUTRE DANS LE PROFIT PERSONNEL SANS POUR AUTANT NEGLIGER LES INTERETS DE L'AUTRES ?

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c