Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des victimes et indemnisation > VICTIME DU CORONA VIRUS COVID19 :LES VICTIMES SUITE AU DECES D'UN ENFANT OU PARENT.

VICTIME DU CORONA VIRUS COVID19 :LES VICTIMES SUITE AU DECES D'UN ENFANT OU PARENT.

Le 05 mai 2020
L'INDEMNISATION DU PRÉJUDICE MORAL ET ECONOMIQUE DE LA VICTIME SUITE AU DÉCÈS D'UN PROCHE PARENT OU ENFANT RÉSULTANT DU CORONA VIRUS EST POSSIBLE SI ET SEULEMENT SI LA RECONNAISSANCE DE L'ETAT EST EN EFFET ACQUISE.

A la suite du décès d'un proche notamment enfant ou parent, toute personne peut demander réparation de ses  préjudices.

Il s'agit alors d'une victime indirecte ou victime par ricochet.

La demande de réparation  peut être de deux sortes: le préjudice moral ou préjudice d’affection ainsi que le préjudice économique.

Le préjudice économique qui résulte du décès d'un proches doit être justifié par les besoins économiques auxquels la personne décédée répondait notamment par son activité professionnelle, par exemple les enfants ou le conjoint(e).

le cabinet d'avocats de victimes SCHARR aide les victimes à organiser leur défense pour la recherche des responsabilités sans lesquelles responsabilités en l’espèce de l'Etat, pour ce qui concerne le CORONAVIRUS COVID19;

En effet ce n'est que lorsque la responsabilité de l'Etat est engagée que les victimes peuvent alors revendiquer leurs droits.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des victimes et indemnisation

c