Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Actualités droit des victimes et indemnisation
Voir toutes les actualités
Actualités droit des personnes et divorce et liquidation de communauté
Voir toutes les actualités
Actualités droit et humanité
Voir toutes les actualités

Accident de la route

Que faire en cas d'accident de la circulation avec dommage corporel ?

Prévenir un avocat spécialisé ou dont l'activité dominante est la défense des victimes (ANADAVI - association nationale des avocats de victimes de dommages corporels) qui vous indiquera ce qu'il convient de faire, notamment, il prendra attache avec les services de police ou de gendarmerie et/ou du parquet ainsi qu'avec la compagnie d'assurance des véhicules impliqués, ainsi qu'avec les services médicaux pour regrouper l'ensemble des pièces médicales qui détermineront par la suite l'importance des préjudices.

La rédaction des pièces médicales est elle importante ?

La rédaction des pièces est capitale, notamment l'exactitude du certificat initial.

Qu'est ce que le certificat initial ?

Le certificat initial est le document précisant les différentes lésions, troubles et trauma rédigé par les premiers services médicaux intervenant.

Faut-il porter plainte ?

Oui. La plainte permet à l'avocat de préserver les droits de la victime devant les juridictions répressives, de clarifier la situation sur le plan pénal et de sanctionner l'auteur de l'accident.

Le médecin-conseil de la compagnie d'assurance intervient il comme expert médical ?

Non. Il est payé par la compagnie d'assurance et n'est en aucun cas un expert.

Qu'est qu'un expert ?

Un expert est un médecin missionné obligatoirement dans le cadre d'une mission judiciaire.

Une expertise judiciaire est elle obligatoire ?

Non. L'avocat de victimes peut solliciter le concours d'un médecin conseil de victimes qui établira un rapport amiable contradictoire avec le médecin conseil de l'assurance.

Qu'est ce qu'un rapport contradictoire amiable ?

Un rapport contradictoire amiable est un document établi par le médecin conseil de victimes et le médecin conseil de l'assurance, dans lequel ils tachent de s'accorder sur les différents préjudices.

La victime doit elle accepter de se faire examiner par le seul médecin conseil de l'assurance adverse ou par le médecin conseil de sa propre assurance?

Non. Car les médecins conseil des assurances sont payés par des assurances qui ont souci de leurs intérêts propres. Elle doit donc absolument et si possible, préalablement examiner par un médecin conseil de victime choisi par l'avocat de victimes.

Que faire face à une offre d'indemnisation de l'assureur après un accident de la circulation?

Ne pas la signer. Appeler un avocat de victimes qui examinera non seulement les offres mais également les pièces médicales, et notamment le rapport du médecin conseil de l'assurance afin de déceler les manquements ou les dénaturations et contester.

Pourquoi la victime doit elle se faire assister d'un avocat de victimes ?

Parce que l'avocat de victimes est un avocat qui a pris l'engagement exclusif d'œuvrer dans l'intérêt des victimes contre les compagnies d'assurance. Il est au seul service des victimes.

Pour toutes questions, contactez-nous

Consultez également

c