Île de France :01 64 23 74 43
Province :02 38 80 20 50
Urgence victimes :06 68 50 56 41
Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des victimes et indemnisation > VICTIME ET ERREUR MEDICALE : VACCINATION. LE CONSEIL D'ETAT DISTINGUE ENTRE CAUSALITE SCIENTIFIQUE ET CAUSALITE JURIDIQUE SUITE A UN ACCIDENT MEDICAL OU SUITE A UN VACCIN

VICTIME ET ERREUR MEDICALE : VACCINATION. LE CONSEIL D'ETAT DISTINGUE ENTRE CAUSALITE SCIENTIFIQUE ET CAUSALITE JURIDIQUE SUITE A UN ACCIDENT MEDICAL OU SUITE A UN VACCIN

Le 03 juin 2013
LES  EXPERTS  EN  MATIERE  DE  VACCINATION ONT  TROP  SOUVENT TENDANCE A  ECARTER  LE  TROUBLE QUI  RESULTE  DU  VACCIN  AU MOTIF  QUE LA  PREUVE  SCIENTIQUE  DE  CAUSALITE  ENTRE  LA  PATHOLOGIE  INCRIMINEE  ET  LE  VACCIN  N'EST PAS  ETABLE.
LA  COUR  ADMINISTRATIVE  D'APPEL A L'INSTAR  DU  CONSEIL  D'ETAT  RAPPELLE  QU'IL  FAUT  DISTINGUER  ENTRE LE  LIEN DE  CAUSALITE  SCIENTIFIQUE  TOUJOURS  DIFFICILE  A  ETABLIR  COMPTE  TENU  DES  LIMITES  DE LA  SCIENCE  ET  DE LA MEDECINE ET LE  LIEN  DE  CAUSALITE  JURIDIQUE DES LORS  QU'IL  EXISTE  DES  ELEMENTS QUI  LAISSENT SUPPOSER  LA  GRANDE  PROBABILITE  DU  LIEN  ENTRE  LA  VACCINATION  ET  LES  TROUBLES  QUI RESULTENT POUR LA  VICTIME.
IL  S'AGIT  PAR  EXEMPLE  DE LA  PROXIMITE  DES  DELAIS ENTRE  LA  VACCINATION  ET LES  TROUBLES,  L'ABSENCE  DE PATHOLOGIE  ANTERIEURE EVIDEMMENT CONTRIBUE EGALEMENT  A  CETTE  CAUSALITE  FAVORABLE  A LA  VICTIME. 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des victimes et indemnisation

c