Île de France :01 64 23 74 43
Province :02 38 80 20 50
Urgence victimes :06 68 50 56 41
Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des victimes et indemnisation > VICTIMES DU MEDIATOR: il ne faut pas accepter de négociation au rabais préconisée par certaines associations!

VICTIMES DU MEDIATOR: il ne faut pas accepter de négociation au rabais préconisée par certaines associations!

Le 28 janvier 2011

CE N EST PAS ACCEPTABLE D ENTENDRE DES ASSOCIATIONS PROPOSER QUE LES VICTIMES DU MEDIATOR ACCEPTENT DES INDEMNISATIONS AU RABAIS DANS LE CADRE DE NEGOCIATION DIRECTE AVEC LE GROUPE SERVIER!

UNE TELLE PRATIQUE EST INADMISSIBLE POUR LES VICTIMES DU MEDIATOR QUI VEULENT NON SEUELEMENT CONNAITRE LA VERITE  MAIS AUSSI QUE LES COUPABLES SOIENT POURSUIVIS ET QU'ILS AVOUENT LES INFRACTIONS, MAIS EGALEMENT QUE LES VICTIMES SOIENT DE FACON JUSTE INDEMNISEES  ET NON AU RABAIS COMME CELA EST  PROPOSE PAR DES ASSOCIATIONS.

C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE MÊME POUR LES VICTIMES QUI REJOIGNENT LES ASSOCIATIONS DE VICTIMES, LE CABINET SCHARR RAPPELLENT LA NECESSITE DE CONSULTER UN AVOCAT DE VICTIMES DU MEDIATOR AVANT SI POSSIBLE D ENTREPRENDRE TOUTE DEMARCHE MAIS SI CELA EST TROP TARD  AU MOINS AU PLUS TARD, AVANT DE SIGNER TOUT ACCORD.

IL N EST PAS INUTILE DE REDIRE  QUE LES GROUPES INCRIMINES SONT ORGANISES POUR NUIRE AUX INTERETS FINANCIERS DES VICTIMES APRES AVOIR, EN CONNAISSANCE DE CAUSE, NUI A LA SANTE DES VICTIMES

C EST TOUJOURS UN QUESTION D ARGENT POUR LES AUTEURS DE CES DELITS GRAVES qui ont en connaissance de cause empoisonnés des victimes déjà en détresse, cela pour des raisons exclusives de rentabilité financière!

C'EST DONC AUX PROFESSIONNELS QUE SONT LES AVOCTAS DE VICTIMES D INTERVENIR POUR LES  VICTIMES, DE SE PLACER EN FACE DE CES ADVERSAIRES SANS SCRUPULES!

LE CABINET D AVOCATS DE VICTIMES SCHARR RAPPELLE QUE CE N'EST DONC PAS LE RÔLE DES ASSOCIATIONS QUI NE SONT PAS DES PROFESSIONNELS DU DROIT NI DES CONFLITS FINANCIERS DE CONSEILLER LES VICTIMES DANS LES NEGOCIATIONS EVENTUELLLES.

les associations de victimes doivent restées dans leur rôle de soutien et de fédératrices et de dénonciatrices des abus. Sortir de ce rôle dévolue naturellement  et légalement aux associations serait nuire grandement aux victimes qui doivent être défendues exclusivement par des professionnels de la défense de victimes.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des victimes et indemnisation

c