Espace vidéosConsultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des victimes et indemnisation > VICTIMES et INDEMNISATION: du meilleur moyen de combattre l'excision et l'infubilation !

VICTIMES et INDEMNISATION: du meilleur moyen de combattre l'excision et l'infubilation !

Le 24 octobre 2010
Pour permettre l'éradication de ce fléau il faudrait que les femmes qui ont été victimes d'excision ou d'infubilation, initient des procédures en réparation, sans pour autant porter plainte contre quiconque ce qui est possible judiciairement
Il faut rechercher la réparation et à très grande échelle, c'est à dire par le plus grand nombre possible de femmes victimes d'excision.
La difficulté résulte non pas seulement et principalement du fait que c'est un tabou qui est bafoué mais surtout à cause de la crainte de représailles non seulement des auteurs et complices de ce délit voire de ce crime mais également de toute une communauté qui conspue et montre du doigt celles qui ont eu ce courage extraordinaire de refuser pour les générations futures et pour le combat de la vérité et de la liberté, de dénoncer cette atrocité vécue au quotidien dans la chair et dans le coeur et dans l'esprit. 
Il faut donc ne pas ajouter à cette charge extrêmement lourde qui consiste à dire le mal dont elles souffrent, en leur imposant aussi, de désigner ceux et celles qui sont les auteurs de cette mutilation qui les a également "mutilé" de la vie ! 
NE PAS CHERCHER LA CONDAMNATION MAIS LA REPARATION :
Ne pas chercher à faire condamner des coupables, qui ne comprennent pas comment leurs traditions ou leurs cultes peuvent entraîner une quelconque condamnation à leur encontre, permettra de mieux  dénoncer l'acte de barbarie que constitue l'excision.
En axant l'action sur la réparation par le moyens d'indemnisations conséquentes et justifiées, cette question de l'excision, qui mérite pour en débattre, une scène nationale (débat d'abord porté par la France depuis plus de 20 ans, puis internationale) permettra d'être débattue de façon beaucoup plus large et les résultats ne tarderont pas à venir. 
Tel est l'action que le cabinet SCHARR avocats de victimes entend maintenir pour élever ce débat à la conscience des politiques qui sauront alors user des moyens nécessaires pour éradiquer définitivement ce fléau non seulement en France mais dans tous les pays encore nombreux concernés par ces mutilations traumatisantes. 
C'est d'abord le combat  des femmes mutilées  mères ou pas(elles peuvent agir jusqu'à l'âge de 28ans!):
Les mères qui souvent impuissantes pour empêcher d'infliger de telles souffrances à leurs filles, tant la pression est insupportable (mari, parents ou communauté)  peuvent aider activement à sauver par leur audace judiciaire courageuse des millions de fillettes en grand danger !
Des organisations rares mais efficaces existent et le cabinet d'avocats de victimes SCHARR accompagnent ces victimes d'excision dans la discrétion  la plus protectrice de leurs intérêts, jusqu'au terme de la réparation.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des victimes et indemnisation

c