(45) Orléans, Blois, Montargis :
02 38 80 20 50
(77) FontaineBleau, Meaux, Melun :
01 64 23 74 43
(75) Paris :
06 68 50 56 41
(91) Evry, Corbeil-Essonnes, Saint-Geneviève :
01 60 15 56 10
Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des victimes et indemnisation > VICTIMES et MEDIATOR : que doivent faire les victimes du médiator ?

VICTIMES et MEDIATOR : que doivent faire les victimes du médiator ?

Le 17 décembre 2010

Les victimes du Mediator doivent prendre attache rapidement avec un cabinet d'avocats en charge de victimes.

Il est  envisagé  d'établir et de regrouper par fiches techniques les doléances de victimes pour donner de façon la plus exhaustive posssible un instrument de travail sur l'ensemble des types de préjudices qui peuvent résulter de la prise du Mediator.

Celà pour éviter que des séquelles qui résulteraient de la prise du Mediator soient ne soient pas prises en compte dans la réparation des préjudices.

Si les victimes n'ont pas encore de documents médicaux  qui établissent que depuis la prise du Mediator tels symptômes se sont manifestés ( troubles respiratoires, cardiaque, difficultés dans la marche, sensation d'étouffement ou d'éssoufflement, douleurs nouvelles localisables ou non, autres troubles ou difficultés autres..), il faut demander à médecin généraliste d'établir un certificat de constat des troubles et de la concordance des troubles avec la prise du Médiator.

Le cabinet d'avocats de victimes  constituent actuellement les dodssiers de plainte pénale ou /et de référé expertise.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des victimes et indemnisation

c