Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORCE: la sérénité est-elle réalité ou fiction dans le divorce

DIVORCE: la sérénité est-elle réalité ou fiction dans le divorce

Le 16 juin 2010
Le divorce résulte souvent de l'impossibilité de l'un ou l'autre des époux de se maintenir dans les liens du mariage malgré les nombreux efforts voire de concessions au risque d'y perdre  de sa santé physique et morale. C'est souvent la terminaison d'un long processus de dégénérescence dramatique des relations entre l'homme et la femme, aboutissant à faire perdre à la notion même de justice tout son sel, tout son sens.
En effet c'est souvent en désespoir  de cause que celle ou celui qui a été maltraité sollicite le divorce contre ses propres intérêts affectifs et matériels.
L'avocat du divorce a alors un rôle fondamental dans la reconnaissance des droits de la victime et en premier dans le rétablissement des droits fondamentaux au sens de la déclaration des droits de l'homme: respect et dignité de la personne humaine. Un divorce n'est jamais une "banalité fatale résultant d'un désamour" il s'agit souvent d'un "avortement affectif" imposé  par les circonstances abandonniques qui laissera dans le coeur de l'un ou de l'autre quelque fois des deux un sentiment certes d'échec mais mêlé d'une injustice flagrante  qui empêche toute véritable reconstruction. l'avocat du divorce a dans cette nécessaire reconstruction un devoir fondamental car un divorce n'est jamais un acte banal et sans conséquences et le choix d'un avocat de divorce n'est jamais anodin.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c