Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORCE ET ACTUALITES SUR LE DIVORCE : IL EST TOUJOURS POSSIBLE D'AMELIORER LES PROCEDURES DE DIVORCE SOUS LA VIGILENCE D'UN AVOCAT QUI ETABLIT LA CONVENTION SANS EXCLURE AU BESOIN L'HOMOLOGATION PAR LE JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES SANS EXCES DES FORMES

DIVORCE ET ACTUALITES SUR LE DIVORCE : IL EST TOUJOURS POSSIBLE D'AMELIORER LES PROCEDURES DE DIVORCE SOUS LA VIGILENCE D'UN AVOCAT QUI ETABLIT LA CONVENTION SANS EXCLURE AU BESOIN L'HOMOLOGATION PAR LE JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES SANS EXCES DES FORMES

Le 04 janvier 2014
LA SIMPLIFICATION DU DIVORCE PERMET LA REDUCTION DES COUTS DU DIVORCE.
CEPENDANT TOUS LES DIVORCES NE SONT PAS CONSENSUELS.
TOUS LES DIVORCES NE SONT PAS SANS DIFFICULTE.
CERTAINS DIVORCES NECESSITENT DE PROTEGER L'UNE DES PARTIES AU DIVORCE.
UN DES EPOUX QUI DIVORCE PEUT SE TROUVER DEFAVORISE APRES AVOIR VECU UNE VIE DE COUPLE DOULOUREUSE. L'AVOCAT A DONC UN ROLE ESSENTIEL DE PROTECTEUR DES INTERETS DU PLUS FAIBLE.
LE DANGER QUI PEUT SE PRODUIRE LORSQUE LE LEGISLATEUR ENVISAGE DE SUPRIMER LES MOYENS DE CONTROLE ET DE PROTECTION D'UNE DES PARTIES DANS LA PROCEDURE DE DIVORCE? c4est de le faire au detriment du plus faible;
IL PEUT ARRIVER QUE CE SOIT AU DETRIMENT DE CELLE OU DE CLUI QUI A ETE SPOLLIE(E) DURANT LE MARIAGE.
LA VIGILENCE S'IMPOSE D'AUTANT QUE L'EMPRISE D'UN DES EPOUX PEUT LAISSER CROIRE QU'IL N'Y A PAS DE DIFFICULTE PARTICULIERE? CE QUI EST FAUX DANS DES CAS QUE SEUL L'AVOCAT ET/OU LE JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES PEUT OU PEUVVENT ENSEMBLE PERMETTRE DE REVELER.
SIMPLIFIER la procedure de divorce pour la rendre notamment plus rapide et moins onereuse,NE DOIT PAS SIGNIFIER REDUIRE LES MOYENS DE PROTECTION  ET DE DEFENSE DU PLUS FAIBLE.
SANS UNE PROCEDURE ADAPTEE LE SENS MEME DE JUSTICE RISQUE D'ETRE PERDU.
AU PROFIT UNE FOIS ENCORE DE LA RENTABILITE, DE LA RAPIDITE ET DU COUT C'EST L'EPOUSE (X) QUI A LE PLUS BESOIN D'ETRE EPAULE(E) QUI RISQUE DE PERDRE DAVANTAGE.
IL NE FAUT PAS QUE LA JUSTICE QUI IMPOSE UN COUT  A LA SOCIETE  EN GENERAL, ET AU JUSTICIABLE EN PARTICULIER, AU MEME TITRE QUE LA SANTE DEVIENNE INJUSTE PARCE QUE LE LEGISLATEUR N'AURA PAS CONSIDERE LA NECESSITE D'INVESTISSEMENT INDISPENSABLE POUR QUE CE DROIT FONDAMENTAL QUI EST LE DROIT A L'ACCES A LA JUSTICE  SOIT EFFECTIF.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c