Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORCE ET VIOLENCES CONJUGALES ET PERVERSION DANS LES RELATIONS DE COUPLES : LES EXCUSES SONT SOUVENT ACCEPTÉES PAR LA VICTIME SANS CONTREPARTIE TANGIBLE

DIVORCE ET VIOLENCES CONJUGALES ET PERVERSION DANS LES RELATIONS DE COUPLES : LES EXCUSES SONT SOUVENT ACCEPTÉES PAR LA VICTIME SANS CONTREPARTIE TANGIBLE

Le 29 janvier 2015
DIVORCE ET VIOLENCES CONJUGALES ET PERVERSION DANS LES RELATIONS DE COUPLES : LES EXCUSES SONT SOUVENT ACCEPTÉES PAR LA VICTIME SANS CONTREPARTIE TANGIBLEDIVORCE ET VIOLENCES CONJUGALES ET PERVERSION DANS LES RELATIONS DE COUPLES : LES EXCUSES SONT SOUVENT ACCEPTÉES PAR LA VICTIME SANS CONTREPARTIE TANGIBLE
SOUVENT LES EPOUSES VIOLENTEES PARDONNENT A L'EPOUX PERVERS OU VIOLENT -CAR LA PERVERSION EST UNE FORME DE VIOLENCE, VIOLENCE PSYCHIQUE VOIRE VIOLENCE VERBALE OU VIOLENCE COMPORTEMENTALE -IL NE FAUT PAS CONSIDERER AUTREMENT LA PERVERSION DE L'EPOUX- .
OR SI CE PARDON PEUT ETRE DONNE -A SUPPOSER QUE CELA SOIT POSSIBLE, ENCORE FAUT-IL QU'IL S'ACOMPAGNE D'UN COMPORTEMENT IDOUANE MAIS SURTOUT IL FAUT UNE REPARATION CONCRETE, UN ACTE REPARATOIRE TANGIBLE EN QUELQUE SORTE UN SACRIFICE OU UN DON A LA HAUTEUR DE LA VIOLENCE.
EN QUELQUE SORTE UNE REPARATION EGALE ET CONCRETE A SUITE DE LA VIOLENCE INFLIGEE.
SI L'EPOUSE NE RECOIT PAS UNE REPARATION CONCRETE IL EST PEU PROBABLE QUE LA DEMANDE DE PARDON FORMULEE NE SOIT QUE DE FORME, NE SOIT PAS REELLE A SON TOUR
REALITE DE LA DEMANDE DE PARDON = REALITE DE LA REPARATION

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c