Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORCE ET VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES: victime dans le divorce !

DIVORCE ET VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES: victime dans le divorce !

Le 16 décembre 2010

Un divorce peut se présenter sans difficulté apparente. L'avocat en charge du divorce doit être particulièrement attentif à ce qui ne se révèle pas tout de suite.

L'écoute  de l'avocat dans le divorce est essentielle. 
Souvent le divorce est subi même lorsque celui ou celle excédé(e) prend l'initiative du divorce.

Il peut exister  dans le divorce, des violences qui ne sont pas verbales ou physiques mais qui sont de véritables violences  d'un autre ordre, plus subtiles telles toutes les pressions exercées, le frustrations, les humiliation qui se font à l'abri des regards... ou privations dont l'époux(se) peut être l'objet.

C'est la raison pour laquelle, il faut savoir rencontrer seul(e) l'avocat pour réfléchir avec lui au meilleur divorce.

Il faut échanger avec l'avocat avant d'initier une procédure de divorce.

Dans tous les domaines et donc en matière de divorce, l'avocat est tenu au secret professionnel. Il est donc l'interlocuteur privilégié qui saura guider l'époux(se) vers le divorce le plus adapté à sa situation personnelle de souffrance ou non.

Le concours de l'avocat dans le divorce est fondamental, non pas seulement parce qu'il est légalement obligatoire pour divorcer, mais parce qu'il est formé pour constituer le meilleur rempart pour préserver l'époux(se) dans son intégrité et ses intérêts moraux et matériels

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c