Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > DIVORE: difficulté relative à la concurrence des juridictions françaises et étrangères

DIVORE: difficulté relative à la concurrence des juridictions françaises et étrangères

Le 25 juin 2010
La Cour de justice européenne a été interrogée par la Cour de Cassation sur une question interprétative préjudicielle.
La Cour  de cassation dans son arrêt du 17 février 2010 a souligné l'abandon de la primauté  de la nationalité du for  reprenant les disposition de l'article 3 § 1b (CE) du 27 novembre 2003(Bruxelles IIbis) pour affirmer que sont  sont compétentes pour statuer sur les questions relatives au divorce, à la séparation de corps et à l'annulation du mariage des époux notamment les juridictions de l'Etat membre de la nationalité commune des deux époux, ou dans le cas du Royaume Uni ou de l'Irlande du "domicile" commun.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c