Consultez notre espace vidéos

Demandez à être rappelé

Afficher la navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des personnes et divorce > QUELLE DÉCISION JAF POUR OU CONTRE L’ÉPOUSE OU L’ÉPOUX QUI QUITTE LE DOMICILE CONJUGAL AVEC LES ENFANTS

QUELLE DÉCISION JAF POUR OU CONTRE L’ÉPOUSE OU L’ÉPOUX QUI QUITTE LE DOMICILE CONJUGAL AVEC LES ENFANTS

Le 17 octobre 2016
LORSQUE FACE A UN PERVERS NARCISSIQUE LA VIE DEVIENT IMPOSSIBLE ET QU IL Y A DES ENFANTS, CERTAINES DISPOSITIONS PRÉALABLES SONT IMPOSÉES PAR LA LOI ET LES NÉCESSITES DE VIE DES ENFANTS.

Lorsque d'une mère est obligéee de quitter le domicile conjugal parce qu'il lui paraît impossible de le faire quitter par le père  personne perverse ou personne violente tant sur un plan physique que sur le plan psychologique, il lui faut prendre préalablement un certain nombre de précautions surtout si le conjoint est un pervers narcissique ou un manipulateur pervers voire une personne violente sous toutes sortes de forme de violence.

Compte tenu de l'égalité qui existe dans les droits entre parents, la mère et ses enfants victimes de la violence du conjoint, l'invers vaut également car il existe des épouses - mères  perverses narcissiques mais cela est moins fréquent que les époux - pères pervers narcissiques, doit préparer son départ.

Il faut éviter toute confrontation directe, frontale surtout lorsqu'il y a en face un manipulateur ou pervers narcissique.

la loi et les conditions de vie  imposent certaines obligation avant le départ notamment de prévenance.

 

 

 

REDACTION DU CABINET DE FONTAINEBLEAU AVON

ET DU CABINET DE MELUN 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des personnes et divorce

c